Bateau en kit, une philosophie

Bateau en kit, une philosophie

Publié le 23 février 2015

Secteurs : Yachting

Partager :

Mots-clés : Design - architecture navale - Bateau - Innovation - Yacht

Philippe Renaudeau, architecte naval, spécialisé yachts et super-yachts, surprend avec un nouveau concept dans l’air du temps associant le crowdfounding.

Il a collaboré avec Weyves Couture et avec de grands couturiers pour le développement et la direction artistique de yachts. Il a aussi été en charge, sous l’impulsion d’Elie Saab, de l’architecture navale d’un méga yacht de 117m auprès du prestigieux chantier Oceanco ou encore de celle d’un catamaran à moteur avec Kenzo Takada. Qui est alors cet architecte naval et quelles sont ses convictions ?

« Je recherche une approche novatrice et efficace, afin de proposer une alternative à tous ces super et méga yachts qui se ressemblent tous plus ou moins », déclare Philippe Renaudeau au cours de notre conversation.

Le modèle Exos 80m, super yacht, en témoigne : l’originalité réside dans la structure extérieure du navire et des superstructures partiellement suspendues. Le rapport intérieur/extérieur est totalement transformé, offrant une transparence et une luminosité hors du commun, à l’image de ce qui est souvent proposé dans de magnifiques gratte-ciels.

Dans d’autres cas, ses projets sont dictés par sa volonté de proposer un design indémodable, en s’appuyant sur des principes simples, tant en termes de performances que d’esthétisme. Il souligne surtout le mot « simplicité », qui signifie un soin particulier à l’équilibre des formes, à la pureté des lignes, au rapport à l’extérieur et à l’environnement.

« Je ne crois pas en effet que la surenchère de volumes apporte de la valeur ajoutée à un yacht. De plus, il est important que celui-ci soit confortable au mouillage mais également en navigation, parce qu’un bateau, quelque soit sa taille, est avant tout fait pour naviguer, y compris le cas échéant dans des conditions difficiles... »

Sa dernière aventure surprend dans un premier temps : un bateau à moteur de 6,10 m proposé en kit, à monter soi-même ! Réalisé en bois-époxy selon le principe de construction « tenon-mortaise » bien connue des ébénistes, ce bateau s’assemble très rapidement. Le kit se compose de toutes les pièces découpées numériquement et numérotées pour un assemblage simplifié, du pack fibre de verre ainsi que du mode d’emploi et un cahier d’assemblage explicatif pour un bricoleur méthodique de préférence. Le temps de construction : moins de 300 heures pour ce bateau léger, solide, sur et performant.

En partant de la version de base, chaque propriétaire pourra personnaliser son bateau d’une capacité de 8 passagers et de l’adapter, avec un moteur de 40 à 150 CV (possibilité de motorisation électrique), à son programme au ski nautique, pêche, promenade en mer…

BF

Recherche

Secteurs

Mots-clés